Chispa, Ni olvido ni perdon

11148951_10153281301109083_606546097_nPrenant comme point d’origine la dictature argentine des années 70-80, « CHISPA Ni olvido, Ni perdón », raconte l’histoire d’une enfant sensible, dont l’imaginaire lui permet de fuir le climat de peur et d’austérité de l’époque et d’y trouver refuge le temps d’un moment éphémère. Entre sa famille adoptive et son cercle d’amis forains, son histoire sera celle d’une quête d’identité sur ses origines. Autour d’elle graviteront divers personnages : les grands-mères et les militants de la Place de Mai, les tortionnaires des camps de la mort, les tangueros de la Plaza.

Avec le tango comme langage principal, ce spectacle se veut un hommage au courage de ces femmes qui se sont tenues debout devant l’oppression et une apologie de la renaissance de cette danse, après avoir été réduite au silence…et les militants de la Place de Mai, les tortionnaires des camps de la mort, les tangueros de la Plaza.